Analyse micro-économique : du modèle standard à la concurrence imparfaite

 
  Toutes les formations  Économie
  4 jours (2+2)       1980       Initiation    
Objectifs

Comprendre les notions de base de la microéconomie, les modèles sur lesquels elle s’appuie, les concepts qu’elle utilise, la portée et les limites des résultats qu’elle propose.

Connaître les aspects sectoriels de l’économie (santé, transports, énergie, environnement etc.) ainsi que des approfondissements (comme l’économie de l’information, la politique de la concurrence, l’économie du travail…).


Prérequis

Connaissances mathématiques usuelles (incluant les fonctions de plusieurs variables réelles) : cette formation met en place un cadre conceptuel qui repose sur une formalisation.


Contenu

À partir d’une représentation simplifiée mais cohérente de la réalité, la microéconomie éclaire la façon dont se fixent les prix sur les marchés. Elle s’intéresse également à des problèmes d’efficacité (efficacité de l’intervention de l’État par exemple).

La formation développe tout d’abord le “modèle de base” de la microéconomie, celui de concurrence parfaite, à partir duquel de nombreuses extensions sont possibles. Ce modèle classique de concurrence parfaite constitue une théorie. Il s’appuie sur des hypothèses fortes qui, malgré leur caractère “irréaliste”, ouvrent la voie à une démarche rigoureuse et féconde.

La remise en cause des hypothèses du modèle de base permet dans un deuxième temps de mieux rendre compte des situations réelles. L’analyse des situations où les hypothèses du modèle de base ne sont pas vérifiées fait l’objet de la deuxième partie du module : existence de biens publics, d’externalités (la pollution par exemple), de situations de monopole ou de concurrence entre quelques firmes (concurrence “imparfaite”).

La formation présente la démarche de l’analyse microéconomique et montre les applications concrètes qui sont ouvertes par son approfondissement.

Introduction à la microéconomie

  • Le cadre d’analyse et les questions posées

Le consommateur

  • Analyse des préférences et du comportement du consommateur, détermination de la demande, influence des prix et des revenus

Le producteur

  • Processus de production, comportement du producteur et analyse de la concurrence, détermination du profit et influence des prix

Efficacité et équilibre sur les marchés

  • Détermination des prix d’équilibre, critère d’efficacité (optimum de Pareto), analyse en termes d’efficacité (économie du bien-être)

Économie publique : les externalités, les biens publics

  • Les externalités économiques et les inefficacités du marché. Les mesures sont envisageables : création de marchés, taxation, subvention
  • Les biens publics (par exemple les infrastructures) : confrontation des intérêts privés et collectif et problèmes de financement
  • Solutions envisageables : cotisations, création de marchés personnalisés, taxation, subvention

La concurrence imparfaite : Les monopoles

  • Comportement, obtention et maintien des positions de monopole
  • Régulation, entreprises en réseaux et monopoles publics

La concurrence oligopolistique (entre un nombre limité de firmes)

  • L’analyse des interactions stratégiques : quelques concepts de théorie des jeux
  • Le duopole, la dynamique de la concurrence

Modalités pédagogiques

Afin de mobiliser les participants, de multiplier les échanges et de faciliter l’assimilation des connaissances, cette formation alterne exposés théoriques et applications pratiques / cas concrets / travaux sur ordinateur.